Les contes de la nature

Les contes font partie intégrante de nos activités nature. Nous les utilisons en introduction de séances, pour recentrer les activités ou comme bilan d’une séance.  C’est toujours un moment d’émotions pour les petits et les grands surtout lorsqu’ils sont écoutés dans la nature, assis sur une branche, allongé dans l’herbe ou avec un coucher de soleil. Il est aussi possible de prendre du plaisir en les écoutants seul avec un casque, dans son salon, le soir avant de dormir ou de les emporter avec vous lors de vos randonnées pour les écouter dans la nature. Les enseignants peuvent aussi les utiliser avec leurs classes pour parler de nature. Pour cela, nous avons pris la décision de faire des enregistrements pour que chacun puisse les écouter ou réécouter en autonomie. Nous allons en ajouter régulièrement donc n’hésitez pas à revenir pour découvrir les nouveautés.

Le Rouge Gorge

L’histoire d’un petit oiseau tout gris qui devient un magnifique oiseau de nos jardins. Taille: 14cm Envergure : 20 à 22 cm Poids: 16 à 22g Longévité de 15 ans Le Rougegorge familier se présente comme un petit oiseau rondelet, avec des ailes relativement courtes atteignant péniblement le milieu de la queue. L’adulte est aisément reconnaissable à la couleur orangée qui envahit tout le devant du corps, front, côtés de la tête, cou et poitrine.

Le Scolyte

Voici l’histoire d’un scolyte qui ne voulait pas être un scolyte. Les scolytes sont de petits insectes xylophages de l’ordre des coléoptères. Ils font partie d’une grande famille: les curculionidés (Curcurlionidae). Leur corps de 2 à 5 mm est cylindrique et court, de couleur brun foncé à rougeâtre et recouvert par les élytres qui protègent leurs ailes. Ils pondent sous l’écorce des arbres et les larves se nourrissent de la sève des arbres, ce qui peut mener à la mort de l’arbre.

Le Saule

Feuilles lobées, pennées, palmées, a bords lisse, autant de terme qui vont aider notre arbre a retrouver les propriétaires des feuilles. Le saule ( Salix) est un arbres de la famille des Salicacées (Salicaceae). Il comprend 360 espèces environ, réparties à travers le monde, principalement dans les zones fraîches et humides des régions tempérées et froides de l’hémisphère nord.

Une fête au fond des bois

Venez découvrir la vie et le rôle des décomposeurs qui vivent sous nos pieds Les décomposeurs sont de petits organismes vivants, comme les vers de terre, les bactéries ou les champignons.  Les décomposeurs se nourrissent de débris végétaux , de cadavres d’animaux ou encore d’excréments d’animaux. Ils décomposent tout les débris en éléments minéraux qui seront la nourriture pour les végétaux.

L’histoire de Mr Mitsou

Voici l’histoire d’un ami naturaliste qui découvre la notion de chaine alimentaire. Elle décrit l’ordre dans lequel les êtres vivants se nourrissent en se mangeant les uns les autres. Elle permet de comprendre le cycle de la vie sur terre et est à la base de l’équilibre des écosystèmes.

La Boiassù et la nuit

D’après la mythologie des indiens d’Amazonie. Dans ce mythe, très répandu, la nuit est enfermée dans un fruit, une noix, une jarre… qu’on ne doit pas ouvrir. Seul quelque être surnaturel diffuse l’obscurité avec grande parcimonie. Un humain, par curiosité ou accident, ouvre ou casse l’objet : la nuit en sort avec généralement son cortège d’animaux.

La Scolopendre

Savez-vous d’où viennent les pattes des mille-pattes ? Voici l’histoire de l’une d’entre eux, les scolopendres. Ce sont des animaux carnassiers et parfois venimeux. La morsure des scolopendres peut être très douloureuse, notamment celle des espèces tropicales. On la retrouve dans les régions tropicales et dans le Midi de la France. sa taille varie de 5mm à 30 cm selon l’espèce. Son corps est composé de segments et chaque segment porte une paire de pattes. On compte 21 paires de pattes. C’est un animal qui vit la nuit sous des pierres, du bois pourri ou sous la terre. Il fuit la lumière et a besoin d’humidité pour ne pas se dessécher.

L’arbre qui voulait devenir Sapin

L’aulne glutineux possède un port conique et son écorce est d’un brun noir et crevassée. Ses feuilles sont ovales et tronquées au sommet (comme découpées d’un coup de ciseau). La face supérieure est verte foncée, luisante et gluante, tandis que la face intérieure est mate avec des touffes de poils à l’angle des nervures. Les rameaux sont fins, souples, puis, en vieillissant, se couvrent de lenticelles. Les bourgeons sont violets, gluants et retirés du rameau. L’espèce produit des chatons mâles et femelles. Les chatons mâles sont d’une longueur oscillant de 6 à 10 cm et les chatons femelles sont petits et globuleux. Les fruits (strobiles) sont en forme de cône vert devenant brun et ils sont globuleux d’un centimètre de diamètre .
Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.